Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 08:21

Comme une envie d'aller à la montagne

 

SKI.jpg

 

Skier, manger des repas montagnard, dormir dans un chalet, se baigner dans les sources d'eaux chaudes, faire de la raquette, faire une ballade en chien de traineau, s'éclater dans le neige, faire de magnifiques photos,...

 

J'en rêve !!!

 


Repost 0
Published by 1001-decouvertes-d-une-chti - dans Ma petite vie
commenter cet article
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 08:38

 

 

Passant par le Cap de Creus, El Port de la Selva, Colera, Portbou, Cerbère, Banyul-sur-mer, Port-Vendres ou encore Collioure, la route cotière offre des paysages magnifiques, à couper le souffle !

 

Donc si vous allez en Espagne, empruntez cette route, vous en prendrez pleins les yeux avec arrêts avec des points de vue, c'est juste au top !

 


 

Je vous propose de regarder en images :

 

IMGP2627.JPG

 

IMGP2630.JPG

 

IMGP2633.JPG

 

IMGP2635.JPG

 

IMGP2636.JPG

 

IMGP2639.JPG

 

IMGP2641.JPG

 

IMGP2642.JPG

 

IMGP2645.JPG

 

IMGP2647.JPG

 

IMGP2651.JPG

 

IMGP2654.JPG

 

IMGP2657.JPG

 

IMGP2658.JPG

 

IMGP2661.JPG

 

IMGP2664.JPG

 

IMGP2665.JPG

 

IMGP2666.JPG

 

IMGP2668.JPG

 

IMGP2669.JPG

 

IMGP2674.JPG

 

IMGP2677.JPG

 

IMGP2680.JPG

Repost 0
Published by 1001-decouvertes-d-une-chti - dans Belle France
commenter cet article
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 08:29

20415566.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Synopsis :

Muzafar et Feruz sont deux gentils bergers du Taboulistan… tout petit pays d’Asie centrale dont personne ne soupçonne l’existence. Afin de faire connaître son pays sur la scène internationale, le fils du président tabouli décide de se lancer dans le terrorisme «publicitaire» et de confier à nos deux bergers, plus naïfs que méchants, la mission de leur vie : détruire la Tour Eiffel ! Pour atteindre leur objectif, ils devront traverser le milieu le plus hostile qui soit : la France ! Une France, bien loin de l’Occident qu’on leur avait décrit : entre les nationalistes corses, les policiers zélés, les taxis malhonnêtes, les supporters violents, les employés râleurs, les serveurs pas-aimables, les administrations kafkaïennes et les erreurs médicales… rien ne leur sera épargné. Ils rencontreront heureusement Marianne, jeune et jolie journaliste qui, pensant qu’ils sont deux sans-papiers, les aidera à traverser ces épreuves et leur fera découvrir un autre visage de la France… Celui d’une terre d’accueil, magnifique et généreuse, où il fait si bon vivre. Vive la France !

 

20425113.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg 20425116.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Mon avis :

J'étais sceptique au départ pour aller voir ce film, il me parraissait un peu "con-con" et au final, comme souvent quand j'ai un appriori, j'ai adoré!!! On rigole bien durant ce film où les deux frères tentent de rejoindre Paris avec toutes les péripéties qui leur arrivent. Ils découvrent une belle France : "Douce France, cher pays de mon enfance..." et finissent par en tomber amoureux sans oublier pour autant leur mission. Entre la Corse, Marseille, le Sud Ouest & Paris, ils découvriront les mentalités des différentes régions avec des personnages bien représentatifs, c'était assez drole. Si vous souhaitez passer un bon moment, c'est un film qui fera l'affaire!

Repost 0
Published by 1001-decouvertes-d-une-chti - dans Ciné-DVD-Télé
commenter cet article
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 10:05

L’actuelle Maison-musée de Portlligat a été la seule résidence stable de Salvador Dalí;  l'endroit où il a vécu et travaillé régulièrement jusqu'à la mort de Gala, en 1982, date à laquelle il s'est installé au Château de Púbol.

 

En 1930, séduit par le paysage, la lumière et l'isolement des lieux, Salvador Dalí s'était installé dans une petite maisonnette de pêcheurs de Portlligat. À partir de cette construction initiale, il créa peu à peu, quarante années durant, une maison, la sienne.

 

Les modifications et agrandissements successifs ont donné forme à une structure labyrinthique qui, à partir d’un point d’origine, le Vestibule de l'Ours, se disperse et ondule au gré d’une succession de petits espaces reliés par d’étroits corridors, de petits dénivelés et des voies sans issue. La décoration, ainsi que les multiples objets et souvenirs ayant appartenu aux Dalí, rendent ces espaces particulièrement chaleureux: tapis, plâtre, fleurs séchées, tapisseries de velours, meubles anciens, etc. Tous possèdent des ouvertures, aux formes et proportions différentes, encadrant le même paysage omniprésent dans l’œuvre de Dalí, la baie de Portlligat.

 

 

 

IMGP2397.JPG

 

IMGP2398.JPG IMGP2405.JPG

 


« J'ai passé un (été) délicieux, comme tous les étés, dans le village idéal et rêveur de Cadaques. Là-bas, près de la mer latine, je me suis imprégné de lumière et de couleur. J'ai passé de chaudes journées d'été à peindre frénétiquement tout en m'efforcant de traduire la beauté incomparable de la mer et de la plage ensoleillée. »


 

IMGP2403.JPG IMGP2410.JPG

 

IMGP2411.JPG

 

 

« Il est impossible de comprendre ma peinture sans connaître Portlligat. »


 

IMGP2417.JPG IMGP2419.JPG

 

IMGP2421.JPG IMGP2437.JPG

 

 


« Je ne peux peindre nulle part ailleurs. J'ai besoin d'être à Portlligat, de voir les marins, la couleur des oliviers et du pain, sentir la paix, le paysage, avec son onction et sa piété intérieures. »

 

 

IMGP2423.JPG

 

IMGP2427.JPG IMGP2432.JPG

 

 

« Portlligat est le lieu de mes réalisations. C'est l'endroit parfait pour mon travail. Tout se met en place pour qu'il en soit ainsi : le temps passe plus lentement et chaque heure possède sa juste dimension. Il y a une tranquilité géologique : c'est un cas planétaire unique. »

 

 

IMGP2448.JPG IMGP2449.JPG

 

IMGP2455.JPG IMGP2458.JPG

 

IMGP2453.JPG

 


« J'ai besoin de la dimension locale de Portlligat comme Raphael avait besoin d'Urbino, pour arriver à l'universel par le chemin de ce qui est particulier. »


 

IMGP2480.JPG

 

IMGP2482.JPG IMGP2481.JPG

 

 

La salle ovale était le refuge de Gala.
La pièce des photographies est une pièce où Gala passait beaucoup de temps, elle y placait les photos ou articles significatives pour elle, comme cette photo avec Picaso.

 

 

IMGP2484.JPG IMGP2485.JPG

 

IMGP2487.JPG

 

IMGP2488.JPG

 

 


« Je me lève très tôt (...) et après le petit-déjeuner je commence à travailler, toute ma vie j'ai beaucoup travaillé. Vers midi, je fais une petite pause et je passe dix minutes à nager. Après déjeuner, en général je retourne travauller parce que je dois profiter du temps et  à partir de 7h, je recois les gens qui viennent jusqu'ici pour me voir. »

 

 

IMGP2491.JPG IMGP2493.JPG

 

IMGP2503.JPG IMGP2504.JPG

 

IMGP2496.JPG IMGP2499.JPG

 

IMGP2536

 

IMGP2500.JPG

 


« Je crois au discrédit de la réalité. Et le rôle de l'artiste est de systématiser la confusion, en même temps qu'il impose son obsession aux autres. Il s'agit de se servir des éléments du monde extérieur pour illustrer ce que veut l'esprit. »

 

 

IMGP2513.JPG IMGP2514.JPG

 

IMGP2515.JPG IMGP2516.JPG

 

IMGP2518.JPG

 

IMGP2520.JPG

 

IMGP2524.JPG

 

IMGP2550.JPG

 

IMGP2551.JPG

 

IMGP2552.JPG

 

 

Nous avons adoré la visite de cette maison très charmante, originale, dans un cadre magnifique & apaisant. On comprend pourquoi Dali adorait être dans cette maison! La visite débute par une visite guidée de la maison, le guide parlait francais et nous a bien expliqué, puis ensuite la visite des extérieures se fait seul à votre rythme! Nous ne sommes pas décus d'avoir fait cette visite, malgré le prix, qui nous a permis d'en connaitre plus sur l'univers du célèbre Dali !

 

 

 

 

 

Visite à réserver impérativement !!!

site internet

Individuel : 11 €

Réduit : 8 €



Repost 0
Published by 1001-decouvertes-d-une-chti - dans Voyages à travers le monde
commenter cet article
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 09:24
.
.
.
Milka Choco Moooo

15598

Découvrez Milka Choco Moooo, un biscuit croustillant nappé de chocolat Milka au lait du Pays Alpin (28%) à la forme ludique, en clin d’œil à la vache Milka.

Mon avis :
C'est bon mais c'est pas exceptionnel au point d'etre un Milka! Je trouve que c'est un peu copié sur les Dinosaurus de Lu. Mais biensur j'ai bien aimé, je vous le cache pas mais avec Milka maintenant je m'attend à des gourmandises "exceptionnelles".


.
.
Kinder Maxi King

kinder-maxi-king.jpg

Kinder Maxi King, une barre explosive avec ses éclats de noisettes, son chocolat craquant, son coeur au lait et son caramel fondant.

Mon avis :
Un coup de coeur pour ces barre fraiche ! Une alliance de choses que j'adore donc forcément !
.
.
.
.
Tablette Monbana Choco Banane et Fraise
i1058-monbana-banane-fraise.jpgm840-lulu-shop-tablette-de-chocolat-monbana-la-tablette-cho.jpg
Retrouvez les saveurs de votre enfance avec cette tablette de chocolat au Lait et bonbons Banane et bonbons Fraise, agrémentée de brisures de Spéculoos et de pépites de chocolat Blanc.

Mon avis :
Encore une délicieuse alliance de bonnes choses ! Le resultat est au top ! 2ème type de tablette de la marque que je goute et je suis fan. Retrouvez les différents gouts ici...
.
.
.
.
Repost 0
Published by 1001-decouvertes-d-une-chti
commenter cet article
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 08:00

Un magnifique village marin d'Espagne dont je vous parlais déjà ici lors de mon voyage scolaire, le voilà maintenant sous le soleil d'été !

 

IMGP2555.JPG IMGP2557.JPG

 

IMGP2558.JPG

 

IMGP2559.JPG

 

IMGP2563.JPG

 

IMGP2567.JPG IMGP2571.JPG

 

IMGP2573.JPG

 

IMGP2575.JPG IMGP2577.JPG

 

IMGP2584.JPG

 

IMGP2585.JPG

 

IMGP2589.JPG

 

IMGP2591.JPG

 

IMGP2593.JPG IMGP2594.JPG

 

IMGP2595.JPG

 

IMGP2597.JPG

 

IMGP2389.JPG

 

IMGP2390.JPG

 

IMGP2391.JPG

 

IMGP2393.JPG

 

IMGP2605.JPG

 

IMGP2611.JPG

 

IMGP2615.JPG

 

IMGP2616.JPG

 

Un village dans lequel je retournerai avec plaisir !!!

Repost 0
Published by 1001-decouvertes-d-une-chti - dans Voyages à travers le monde
commenter cet article
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 14:29

 

affiche.jpg

 


Le château de Versailles à Arras

 

La première exposition Roulez carrosses ! du partenariat signé en 2011 entre le château de Versailles, la Ville d'Arras et la Région Nord-Pas de Calais  est un événement. Il s’agit de la première exposition française consacrée aux véhicules hippomobiles. Berlines, carrosses royaux et impériaux des collections versaillaises ont pris la route d’Arras pour y être admirés jusqu’en novembre 2013. Le musée des Beaux-Arts accueille ainsi tableaux, sculptures, traîneaux, chaises à porteurs, harnachements de chevaux, ainsi que plusieurs carrosses exceptionnels tels que les voitures du cortège du mariage de Napoléon Ier, le carrosse du sacre de Charles X ou l’impressionnant char funèbre de Louis XVIII. 

 

IMGP7529.JPG

 

Avant d'accéder à cette exposition, des maquettes réalisées par des écoles sont exposées... Nous avons trouvés celà sympa et plutot réussi pour la plupart, par des petits enfants.

 

  IMGP7541 IMGP7545

 

IMGP7549.JPG

 

Nous accédons ensuite à l'exposition qui débute par la salle n°1 sur "L’entrée de Louis XIV à Arras". Cette salle possède différents tableaux ainsi qu'une maquette de la ville d'Arras.

 

IMGP7556.JPG

 

Dans la salle suivante, on peut admirer sous verre, une maquette d'un carrosse, réalise avec perfection. C'est le modèle présumé du carrosse du sacre de Louis XV.

 

IMGP7561.JPG

 

La salle n°3 est consacrée aux traîneaux et aux chaises à porteurs.

 

IMGP7563.JPG

 

IMGP7565.JPG IMGP7566.JPG

 

Quelques décennies avant l’utilisation des traîneaux, la chaise à porteurs, importée, semble-t-il, d'Angleterre aux alentours de 1640, apparaît comme le véhicule le plus adapté pour de brefs trajets en ville. Elle permet de se protéger des intempéries, mais aussi de la boue ou du crottin qui jonchent les rues. À Versailles, elle fait partie du paysage : utilisée non seulement pour traverser les cours, elle l'est aussi à l'intérieur même du Château, car il est permis de pénétrer en chaise jusqu'au pied des escaliers du roi.

 

IMGP7568.JPG

 

Dès la fin du XVIIe siècle, la cour de Versailles adopte une mode venue des cours nordiques : les courses de traîneaux. Tirés par un cheval ferré à crampons et menés par un gentilhomme de la Cour jouant le rôle de cocher, assis à l'arrière de la caisse, ces frêles et luxueux véhicules sillonnent les allées enneigées du parc ou le Grand Canal pris par les glaces. À la Cour de France, ces véhicules de fantaisie étaient de la responsabilité du service des Menus Plaisirs ; cette institution était aussi chargée des décors de théâtre, avec lesquels ces traîneaux révèlent une parenté d'esprit et de technique.

 

IMGP7572.JPG

 

Dans la salle suivante, on peut admirer un panneau de la porte gauche de la voiture du sacre de Louis XVI.

 

Le 11 juin 1775, Louis XVI est sacré à Reims. Pour l'entrée solennelle dans la ville jusqu'à la cathédrale, un nouveau carrosse du corps est commandé. Bélanger, architecte et décorateur des Menus Plaisirs, est chargé de le dessiner. La voiture qu'il conçoit surprend les contemporains qui la jugent « superbe, singulière et immense ». Véritable trône ambulant, surchargée d'emblèmes de la royauté, la berline n'échappe pas à la vindicte révolutionnaire : elle est condamnée à la destruction par la Convention en 1794, en tant que « monstrueux assemblage de l'or du peuple et de l'excès de la flatterie ». Doit-on y voir une revanche de Robespierre ? Une gravure de Jean-Louis Prieur, auteur des bronzes qui la décoraient, nous en conserve le souvenir, ainsi qu'un panneau de portière miraculeusement conservé.

 

IMGP7578.JPG

 

 

On nous présente ensuite les voitures d'enfants.

 

Ces voitures d’enfants ont été réalisées pour les deux fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette : le premier Dauphin, mort en 1789, et son cadet, le Dauphin Louis‐Charles, futur Louis XVII, mort en 1795.

 

IMGP7584.JPG


La petite berline, construite vers 1787 pour le  premier dauphin et la petite calèche de Louis XVII, exactes répliques, miniatures, de véritables voitures, sont le reflet des créations les plus modernes de la carrosserie parisienne de la fin du XVIIIe siècle. Tirées par un petit valet, ces voitures sont les derniers vestiges, avec quelques traîneaux, du magnifique parc hippomobile de l’ancienne cour de France, riche de plusieurs centaines de véhicules disparus dans la tourmente révolutionnaire.

 

IMGP7582.JPG


 

Ensuite, on peut admirer les berlines du mariage de Napoléon Ier, représenté sur ce tableau :

 

IMGP7591.JPG

 

Après avoir divorcé de l'impératrice Joséphine qui ne peut lui donner d'héritier, Napoléon Ier se remarie en 1810 avec une archiduchesse d'Autriche : Marie-Louise, fille de l'empereur François II et petite-nièce de la reine Marie-Antoinette. Cet événement donne lieu à trois jours de festivités dont l'éclat doit beaucoup à la somptuosité des cortèges. Le premier d'entre eux reconduit toute la Cour de Compiègne à Saint-Cloud où a lieu le mariage civil le 1er avril. Le lendemain, un nouveau cortège s'y forme, sous l'autorité du marquis de Caulaincourt, grand écuyer de l'Empereur, pour l'entrée publique à Paris et le mariage religieux au Louvre.

 

IMGP7593.JPG IMGP7594.JPG

 

 

Ensuite une salle uniquement consacrée au carrosse du sacre de Charles X.


Dès son avènement, Charles X exprime sa volonté d’être sacré à Reims, comme l’étaient les rois avant la Révolution. Ce dernier, qui règne de 1824 à 1830, renoue ainsi avec les principes de la monarchie de droit divin. Rouler en carrosse en ce jour de liesse, le 28 mai 1825, est symbolique, le carrosse ayant la même valeur que le trône. La voiture sert à trois reprises : deux fois pour Charles X, pour son entrée à Reims, à l'occasion des cérémonies du sacre, puis pour son entrée à Paris le 6 juin 1825. La troisième utilisation sera pour le baptême du prince impérial, fils de Napoléon III, en 1856 ; pour lors, le décor du carrosse sera adapté, les emblèmes impériaux remplaçant les insignes royaux.

 

IMGP7609.JPG

 

IMGP7613.JPG

 

IMGP7614.JPG IMGP7626.JPG

 

IMGP7636.JPG

 

 

Puis ensuite, le char funèbre de Louis XVIII.


Ce véhicule est le seul corbillard royal conservé en France. Louis XVIII, roi de France depuis 1814, meurt le 16 septembre 1824. Une semaine après le décès, le 23 septembre. Un monumental corbillard attelé à huit chevaux caparaçonnés de velours noir, prend la tête du long cortège funèbre conduisant la dépouille du Roi des Tuileries jusqu’à l’abbaye de Saint‐Denis, nécropole des rois de France. Construit pour les obsèques du maréchal Lannes en 1809, ce corbillard a été transformé en 1820 pour les funérailles du duc de Berry, puis en 1824 pour celles de Louis XVIII. L’état restitué lors de sa restauration en 1995 est celui des funérailles de Louis XVIII, car il est le mieux documenté. 

 

IMGP7646.JPG

 

 

Pour finir, je vous présente le coupé de la présidence de la République.

 

À la chute du Second Empire en 1871, les fastueuses écuries de Napoléon III sont supprimées et les voitures, dispersées. Désormais, les Présidents de la République ne disposeront plus que d'un petit parc de voitures, toutes dénommées landau, quel que soit leur type. Peu avant le triomphe de l'automobile à partir de 1920,un inventaire de l'Élysée dressé en 1913 en dénombre neuf : 5 voitures découvertes, auxquelles s'ajoutent 3 berlines et 1 coupé. Elles ont la livrée de la République : caisse bleu foncé frappée des initiales RF (République française) et train rouge et or. Ce coupé aux armes de la République,  réalisé par le carrossier parisien Ehrler est un exemple représentatif de la perfection formelle et technique atteinte par la carrosserie française à son apogée au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle.

 

IMGP7644.JPG

 

Une très belle exposition !!! 

 

IMGP7686.JPG

 

 


Entrée individuelle : 7 €
Entrée individuelle tarif réduit *: 4 €
Tarif groupe constitué de plus de 10 personnes : 5,50 €
Visites guidées les samedis et dimanches à 15h30 : 5€ (1h30)

Repost 0
Published by 1001-decouvertes-d-une-chti - dans Nord - Pas de Calais - Picardie
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 17:30

.

 

Céret est connu pour 3 ponts & notamment le pont du diable.

 

ceret-3-ponts.jpg thumb_66400_CERET_017A.jpg

[les 2 photos sont tirées d'Internet pour vous donner une idée]

 

 

Le Pont du Diable 
Bâti en 1321 sous le règne des rois de Majorque, le Pont du Diable est un véritable chef-d'oeuvre d'architecture médiévale. Construction audacieuse et curieuse, une arche de 45 mètres enjambe la rivière du Tech. La clef de la voûte se situe à 22m30 de hauteur. A cet ouvrage majectueux, à la fois solide et gracieux, l'on prête la légende selon laquelle le diable lui-même en serait le bâtisseur en une seule nuit.


 

IMGP2330.JPG

 

IMGP2331.JPG IMGP2332.JPG

 

IMGP2334.JPG

 

IMGP2339.JPG

 

IMGP2340.JPG

 

IMGP2341.JPG

 

IMGP2343.JPG

 

IMGP2345.JPG

 

IMGP2346.JPG IMGP2348.JPG

Repost 0
Published by 1001-decouvertes-d-une-chti - dans Belle France
commenter cet article
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 10:06

 

Tout d'abord, ma soeur m'a offert 2 petits livres de Marabout qu'elle avait en double.


DSCN8360.JPG

 

 

Ventes privées a eu la gentillesse de faire une vente "Bestform", une marque de sous-vetements que j'aime bien car c'est concu pour les poitrines généreuses (non je ne me vante pas, au contraire j'en ai marre de ma poitrine...) & on se sent bien dedans. En plus, 12€ le soutien-gorge, c'est une bonne affaire !


fp_det0_3085198.jpg fp_det0_3085200.jpg

 


 

Lors de notre week-end de St Valentin à Paris, mon chéri m'a offert des thés de la marque Lov Organic & Kusmi Tea. J'ai un gros stock de thé maintenant et j'espere tenir un moment avec. Merci à mon chéri !!! Pour ma part, je lui ai offert du chocolat à la banane et un des CD de BB Brunes.

thes.jpg


 

Pour la St Valentin, j'ai eu le droit à une belle composition de fleurs rouges ainsi qu'un petit restau en amoureux à la pataterie.

Sans-titre-1.jpg


 

Vendredi nous avons été chercher ma crème L'Occitane 30ml gagné grâce au bon plan FB ainsi que mon trio de bienvenue en 10ml offert pour tout achat.


creme-mains-karite.jpg DSCN8358.JPG

 

J'ai donc acheté le baume pour les lèvres que j'adore & que j'ai dejà adopté & mon homme s'est acheté des galets de bain à la lavande.

P.aspx.jpgP.aspx--2-.jpg

 

Ensuite nous sommes passé à Auchan Vendredi également & ils faisaient des livres de cuisine à 1€ ou 2€. Nous avons donc pris :

- plateau télé

- petites cocottes

- cookies salés & sucrés


136-8049_p.jpg DSCN8359.JPG

 


 

Puis Vendredi soir, nous avons mangé chez le collègue de mon chéri, c'était la premiere fois que je les rencontrer et nous avons passé une bonne soirée. Ce collègue qui a un citronnier (oui c'est possible dans le Nord!!), m'a donné un citron vert & j'ai donc eu le plaisir le lendemain de me faire un petit jus de citron.

citron_vert.jpg


 

Et vous, quels sont vos petits bonheurs du moment?


Repost 0
Published by 1001-decouvertes-d-une-chti - dans Ma petite vie
commenter cet article
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 15:45

Situées en pleine montagne, le spectacle est donné dès l'arrivée sur le parking...

 

IMGP2147.JPG

 

IMGP2148.JPG IMGP2149.JPG

 

Elles ont la réputation d’être les plus étroites du monde, avec certains passages d’une largeur inférieure à 80 cm. Le site est constitué d’un extraordinaire canyon de 1 700 mètres de long, d’environ 200 mètres de profondeur, si resserré à certains endroits que la lumière du jour n’en atteint pas le fond. On parcourt, muni de son casque de protection (donné à l'entrée) , la presque totalité du défilé – 1 500 mètres –, sur une passerelle vertigineuse, à flanc de falaise dans un environnement extraordinaire.

 

IMGP2151.JPG IMGP2155.JPG


IMGP2161.JPG

 

IMGP2170.JPG IMGP2180.JPG

 

IMGP2187.JPG IMGP2191.JPG

 

IMGP2199.JPG IMGP2203.JPG

 

IMGP2208.JPG IMGP2220.JPG

 

IMGP2238.JPG IMGP2242.JPG

 

IMGP2247.JPG IMGP2248.JPG

 

IMGP2253.JPG IMGP2272.JPG

 

IMGP2291.JPG IMGP2297.JPG

 

IMGP2301.JPG IMGP2302.JPG

 

IMGP2313.JPG

 

IMGP2322.JPG

 

Nous avons adoré cette ballade à se prendre pour des explorateurs avec nos casques. Nous avons vu des choses vraiment magnifiques : cascades, grottes, des gros rochers,... La nature est vraiment belle !

 

 

 

 

Gorge, Site naturel protégé

66150 ARLES-SUR-TECH
Tél. 33 (0)4 68 39 16 21,
33 (0)4 68 39 11 99

 

Tarif de base - Adulte Plein tarif : 9,50 €
Tarif enfant : 5,50 €
Tarif groupe : 7,50 €

 

Repost 0
Published by 1001-decouvertes-d-une-chti - dans Belle France
commenter cet article